INTERVIEWS

Le site officiel de Baky KONE


  Retour aux interviews

Interview réalisée par Modozen
http://bakykone.free.fr
Mercredi 24 septembre 2008


" Baky : Entre deux matchs de l'OM ... "
Interview n°21

Baky Koné Avant de commencer l'interview a proprement dit, nous demandons à Baky quelques nouvelles sur sa blessure contractée dimanche contre Monaco pour le compte de la sixième journée de championnat.


Tu peux nous donner quelques nouvelles de ta blessure Baky ?
En fait c’est une grosse contracture qui m’a obligé à arrêter le match contre Monaco. Aujourd’hui cela va déjà un peu mieux. Mais je continue les soins et nous verrons jeudi comment cette blessure évolue.

Tu penses être prêt pour le match du Mans samedi, et pour celui contre l’Athlético de Madrid mercredi ?
Ben mentalement oui, ... , mais physiquement je ne peux pas me prononcer maintenant. Bien sûr que j’espère être prêt physiquement, car dans la tête j’ai envie de continuer à enchainer les matchs. Alors, j’espère que le repos et les soins seront suffisants pour être sur le terrain dès samedi.

" Questions de Supporters "

Pourquoi portes-tu des shorts très courts et des chaussettes basses ?
Baky Koné : match de championnat de L1 (Sourire de Baky…) En fait, ce n’est pas des shorts courts. Ce sont des shorts normaux… En fait, je roule les shorts, c’est une habitude que j’ai gardée depuis Abidjan, et c’est plus confortable pour jouer. Même chose pour les chaussettes c’est une habitude et c’est un confort pour jouer.

Pour le match de Champion’s League, j’ai remarqué que tu avais les chaussettes remontées.
Oui en fait c’est l’arbitre qui m’a demandé de remonter les chaussettes avant de rentrer sur le terrain. C’est bien la première fois que quelqu’un me demande ça... Pour ce qui est du numéro du 12 ou du 14. Quelle est l’origine ?
Là aussi c’est une question d’habitude, j’avais le 12 en club et le 14 en équipe nationale. Quand je suis arrivé à l’OM le 12 était déjà attribué (ndlr : le 1é est porté à l'OM par Kaboré) et comme cela ne se fait pas d’arriver et de prendre le numéro de quelqu’un… Bon voilà j’ai préféré prendre un numéro qui restait, et comme il restait le 14, j’ai pris celui là. Maintenant j’ai le même numéro pour le club et la sélection…

Sur ton forum, un supporter demandait si tu étais prêt à jouer à l’OM, comme d’autres joueurs l’ont déjà fait, avec une chaussure blanche et une chaussure rouge par exemple...
Qui ça ? Moi ? Oui toi, la question te choque ?
Non, jamais. Non jamais je ne ferais ça…Mizuno mon équipementier me livre des chaussures de la même couleur et c’est très bien ainsi. Elles sont néanmoins personnalisées avec mon nom et mon numéro sur la partie arrière. Cette saison elle devrait intégrer mon logo…c’est suffisant…

Les chaussures Mizuno - Wave Shinken - de Baky Koné

" Côte d'Ivoire "

Ton nouveau statut à Marseille va-t-il te permettre de briguer une place de titulaire en sélection ?
Et bien je sais pas ! (sourire) Mais comme je l’ai déjà dit, j’ai changé de club, mais l’homme n’a pas changé. Sinon en tant que joueur j’essaye de toujours progresser. Voilà après ce sera au sélectionneur de faire son choix, même si c’est vrai que cela fait déjà un bon moment que j’attends cette situation.

Donc tu aspires quand même de pouvoir disputer avec la Côte d’Ivoire les rencontres en les commençant...
Oui bien sûr ! Mais pas parce que j’aurai changé de club, mais plutôt parce que j’aurai progressé et que je le mérite.

Depuis ton retour en sélection avec Hallilozic, tu as disputé deux rencontres en tant que titulaire et tu as marqué deux buts. Les relations sont elles différentes avec le nouveau sélectionneur ?
Non, j’agis toujours de la même façon. Il a sa façon de travailler et ce sont aux joueurs de s’adapter. Moi je m’adapte et pour l’instant ça se passe bien.

" Marseille "

Qu’est que tu as découvert à Marseille et que tu n’avais pas encore connu ailleurs ?
L’engouement du public…

C’est quelque chose qui t’a impressionné ?
Enormément. C’est toute la ville qui vit pour le foot...Des petits enfants, aux personnes âgées en passant par les adultes...tout le monde vit et respire pour l’OM…Ici le foot rythme la vie de tout le monde…

Après un bon début de championnat, l’OM parait subir un petit passage à vide….Est-ce dû à la fatigue ?
Disons qu’il y a un peu de fatigue chez tout le monde après l’enchaînement de tous ces matchs. Mais nous allons récupérer et tout va repartir. Nous allons remettre tout cela en ordre. Alors justement quand il y a de la fatigue, avec des matchs à jouer tous les trois jours, aujourd’hui Coupe de la Ligue, samedi championnat, mercredi Champion’s League, est-ce que vous modifiez le programme des entraînements ? C’est vrai que dans ces moments-là les phases de récupération sont très importantes. Mais cela ne concerne pas que les entraînements, c’est aussi le rythme de vie de la journée dans son ensemble qui doit être organisé afin de pouvoir bien récupérer. Sinon au niveau des entraînements, ils sont aussi basés sur la récupération, mais ils restent quand même assez intenses.

Superbe but de Baky Koné contre Rennes

Pourtant, le début de saison est quand même bon, non ?
Pour l’instant, il n’y a que Lyon qui a fait mieux. Nous sommes deuxième du championnat sans avoir perdu de match, meilleure attaque…mais c’est clair que tout le monde montre beaucoup d’exigence pour l’OM. Les gens regardent le club et ses résultats avec beaucoup d’attention.

Tout le monde perle des matchs spécifiques de ligue des Champions. Alors après ta première rencontre contre Liverpool, as-tu trouvé ce match spécifique ou c’est la même chose que ce que tu as connu avec l’équipe nationale ?
Oui, c’est vrai que c’est quand même différent. L’approche du match avec son intensité et sa densité n’est pas pareille. Dans le jeu, lorsque l’on joue on voit également que les joueurs sont beaucoup plus expérimentés. La qualité technique est plus grande bien sûr, mais l’expérience fait que les joueurs sont également plus vicieux dans leur jeu…. C’est donc plus difficile pour jouer. Il faut être très attentif en permanence.

" Vite... "

Ce que tu aimes le plus dans le jeu de l’OM ?
Le jeu en passe courte...

Ce que tu aimes le moins dans le jeu Marseillais ?
Les centres aériens...

Ce que tu aimerais voir changer dans le jeu de l’OM ?
La réponse est un résumé des deux précédentes...moins de balle aérienne et plus de jeu court et rapide...

La plus grosse différence entre Eric Gerets et les entraîneurs que tu avais connus avant ?
En fait, il n’y a pas de différence...il y a plutôt des ressemblances. Ce sont tous des passionnés. Ils ont l’amour de leur métier. Ils font ce qu’ils aiment et vivent leur passion avec beaucoup d’investissement.

Signature d'autographes de Baky Koné après un match

A titre personnel si tu devais renforcer un point fort de ton jeu ?
Encore plus de mobilité et si possible encore augmenter ma protection de balle.

Si tu devais renforcer un point faible de ton jeu ?
(gros sourire de Baky) Le jeu de tête...

On a déjà vu que tu avais une bonne frappe de balle, pourtant on ne te voit jamais tirer de coup franc...
Oofff...faut pas bousculer tout ça…il y a déjà des gens en place pour ça…il y a assez de monde pour tirer les coups francs…moi je ne m’occupe pas de ça…

Quelque chose à rajouter Baky ?
Avec le déménagement, et le rythme assez intense en ce moment, je n’ai toujours pas réussi à avoir internet à la maison. Je profite donc de cette interview pour remercier toutes les personnes postant des messages de soutien sur mon forum et je souhaite également la bienvenue à tous les nouveaux. Les nouveaux lecteurs du site bien sur, mais aussi aux nouveaux rédacteurs Robin et Jester qui ont rejoint l'équipe du site cette année.


Postez vos réactions et commentaires ici.