INTERVIEWS

Le site officiel de Baky KONE


  Retour aux interviews

Interview réalisée par Ugonice et Heidy.
http://bakykone.free.fr
Mercredi 24 octobre 2007

" Baky décode : OGCN, FCL, CIV ... "
Interview n°15

L'entraînement du matin terminé, tout le monde rentre aux vestiaires. Tout le monde sauf un. Baky est freiné sur le chemin de la douche par une caméra et un micro. Il répond aux questions poliment. En bonne forme et prêt à rencontrer son ancien club, tout le monde s'arrache quelques mots de Baky. Nous aurons les nôtres après la douche, quand il se présente à nous habillé normalement, avec une trousse de toilette sous le bras. Et ce ne seront pas que quelques mots. Bonne lecture.

Cédric Kanté, plus rapide que Baky au moins pour la douche…était dans les premiers à se présenter à la sortie des vestiaires. De ce fait, l'international Malien aura la primeur de l'entrée en matière de la partie CAN 2008... Il y répondra avec un large sourire et avec plaisir...




Deux questions à Cédric Kanté

Tu sais que la Côte d'Ivoire de Baky est dans ton groupe pour la CAN. Est-ce que tu crains de voir Baky en face de toi ?
Si y'avait eu que Baky dans l'équipe de Côte d'Ivoire, ça aurait été... à peu près. Mais le problème, c'est que y'en a plein d'autres derrière, y'a Arouna Koné, Drogba, Aruna Dindane… Alors retrouver Baky, c'est sympa parce qu'on joue dans le même club, mais après, retrouver toute l'armada ivoirienne, c'est peut-être un peu moins sympa, surtout si on veut passer le tour. Mais on est quand même confiant, on sait que sur un match, on peut battre n'importe qui. On est outsiders et ça nous va, ça nous va parfaitement...

Vous commencez à vous taquiner un petit peu entre vous, à vous chambrer ?
Oui tranquillement, mais on a la chance avec cette bonne période avec Nice. Donc on va déjà essayé de bien continuer avec Nice, d'être épargné par les blessures et puis on verra ça plus sérieusement pour la CAN à partir de Noël.

NICE

" On commence à faire peur aux visiteurs "

Le groupe a peu changé par rapport à l'an dernier. Est-ce cela que l'équipe marche mieux ?
On se connaît mieux, déjà. Beaucoup mieux. Effectivement ceux qui sont arrivés se sont bien intégrés et on a surtout beaucoup plus de chance et de réussite que la saison dernière.

Pourquoi ce contraste entre Nice à domicile et Nice à l'extérieur ?
On n'est pas assez conquérants à l'extérieur. Sinon les joueurs ne changent pas, rien ne change. Mais, à domicile s'appuyer sur un stade imprenable, c'est un point fort pour la suite. On commence à faire peur aux visiteurs, ça impressionne toujours. Comme on n'arrive pas pour le moment à prendre des points à l'extérieur, on fait le plein à domicile pour rester dans le haut du classement. Mais ça va s'équilibrer, on a vraiment à cœur de commencer à ramener des points… on verra bien ce qu'on va faire à Lorient...

En septembre, tu as été élu joueur du mois sur différents sites internet. Puis ta blessure ne t'a pas arrêté puisque tu as repris très fort…
C'est vrai que j'ai eu du temps pour bien revenir, sans forcer. Une blessure n'arrive jamais bien, mais celle-ci était dans une période qui m'a permis de ne pas rater beaucoup de matchs. Cela fait que j'ai pu avoir un programme de soins non écourté, et ça m'a aidé à mieux reprendre. Et c'est vrai que je suis très content de marquer dès mon retour et ainsi de pouvoir aider mes collègues. C'est le plus important pour moi, alors on croise les doigts pour que ça dure.

Ça va durer longtemps comme ça, Baky qui met des doublés à chaque match ?
Et ben ! J'espère ! Le plus important c'est toujours d'avoir les trois points et si je marque, effectivement ça sera encore mieux.

" Si c'est une bonne saison, alors ce sera ma dernière "

Tu t'épanouis mieux que les saisons précédentes à Nice ?
Mieux ? (silence) Mieux je ne sais pas, mais… je me suis fixé comme objectif de faire beaucoup mieux que l'année dernière, de bien finir. Et… je me suis mis dans la tête que si c'est une bonne saison, alors ce sera ma dernière. Et je vais tout faire pour qu'elle soit réussie.

Bien finir, tu as déjà bien commencé. Qu'est-ce qui a changé ?
Je me suis fixé des objectifs et je m'efforce de les respecter. Comme d'habitude, je veux atteindre mon capital buts de la saison dernière [7 buts], alors cette année ça va être vite fait [Baky en est déjà à 6] ! Alors quand cet objectif sera atteint, après on mettra la barre encore plus haut.

" J'ai un peu plus de liberté "

Ta position a peut-être aussi un peu changé. C'est plus facile pour toi ?
Ca n'a pas vraiment changé, seulement j'ai un peu plus de liberté cette saison. Alors, ça m'aide mais je crois que ça aide également l'équipe.

On a l'impression que tu es systématiquement buteur. Alors est-ce que systématiquement, ça vient de système ?
Non, ça n'a rien à voir avec le système.

Alors ça vient d'animation ?
Je dirais plutôt ça. Tout le monde peut faire un système, mais l'animation de jeu ce n'est pas donnée à tout le monde. Il faut savoir animer le système. Et ça c'est le groupe, c'est vraiment un ensemble.

LORIENT

" Aller à Lorient plus conquérant "

Question classique : Qu'est-ce que tu penses du parcours de Lorient depuis le début du championnat ?
Ils ont bien démarré mais ils ont eu un coup de moins bien et ils n'ont plus gagné depuis la 5e journée, je crois. On a été dans cette situation, mais eux ont plus de points que nous l'année dernière. Alors, c'est à nous d'aller à Lorient beaucoup plus conquérants que nos matchs précédents à l'extérieur, et leur mettre le doute rapidement.

Tu as toujours des contacts réguliers à Lorient ?
Avec Christian Gourcuff et quelques joueurs, toujours. On ne s'appelle pas vraiment souvent, mais on s'appelle régulièrement quand même, on garde toujours le contact. J'ai toujours gardé de bonnes relations et je serai content de les retrouver. Avec Vahirua, on ne s'est pas eu depuis mais j'ai des nouvelles par rapport à des contacts que j'ai là-bas.

Comment est-ce que tu vois ce match ?
J'espère que ce sera notre deuxième victoire hors du Ray et le début d'un long parcours à l'extérieur, aussi.

Un pronostic ?
J'ai déjà un défi avec Steph, alors je préfère ne pas me prononcer…

La suite de la saison pour Lorient et Nice ?
J'espère que Lorient se remettra et commencera à gagner des matchs après notre rencontre. Et pour nous, mon souhait est que Nice puisse continuer sur cette lancée.

Mais comment Nice va se débrouiller sans toi en janvier, pendant la CAN ?
On est un bon groupe, bon et compétitif. Même s'il manque quelques éléments, il y a des remplaçants qui sont là pour aider l'équipe et le coach saura faire les bons choix pour compenser efficacement les absences.

COTE D'IVOIRE

" C'est toujours une très belle aventure d'être en équipe nationale "

Tu peux pas être partout, tu seras au Ghana avec la Côte d'Ivoire...
Je suis tout seul,... y'a pas de jumeau !

...si ta bonne forme persiste, tu pourras jouer un rôle important dans cette CAN ?
J'espère. J'espère que je n'aurai pas de soucis d'ici là. Il reste encore peu de temps et je vais essayer de bien gérer tous les matchs d'abord avec l'OGCN.

Avec le pays, ce sera une vraie aventure après le raté d'il y a deux ans…
C'est toujours une belle aventure d'être en équipe nationale. Et ce sera vraiment agréable d'être avec ce groupe.


" La Côte d'Ivoire, c'est le favori ! "

Encore un pronostic, tu nous donnes le vainqueur de la compétition ?
Nous… La Côte d'Ivoire. C'est le favori mais il y a des concurrents sérieux. Il y a le Cameroun, il y a le tenant du titre -l'Egypte- mais aussi le Ghana. Ces équipes feront partis des principaux concurrents.

Est-ce que ça commence à chambrer un petit peu avec les africains de Nice ? Apam, Kanté, Diakité, peut être Job ou Touré.
Depuis le tirage de la semaine dernière, je leur ai demandé d'apprêter leurs valises. Mais on ne peut jamais prévoir le résultat d'un match, alors c'est juste pour se taquiner, on verra plus tard quand on sera sur place.

Tout à l'heure, Cédric Kanté nous a dit "Si y'avait eu que Baky dans l'équipe de Côte d'Ivoire, ça aurait été... à peu près. Mais le problème, c'est que y'en a plein d'autres derrière, y'a Arouna Koné, Drogba, Aruna Dindane..."
Il me connaît beaucoup mieux que les autres ivoiriens… C'est vrai qu'on a un groupe de qualité, le danger peut venir de partout. Il n'y a pas que moi.

Justement, le Mali et le Nigeria sont dans le même groupe que la Côte d'Ivoire
Ca ne va pas être facile, mais je pense que si on sort de ce groupe, on sera beaucoup plus fort, et on pourra aller jusqu'en finale. Ce sera notre objectif.


DIVERS

La coupe du monde de rugby, tu as suivi ou ça t'embêtait plus de jouer des matchs à 16h ?
J'ai vu quelques matchs, France-Nouvelle-Zélande mais également les demi-finales avec l'Afrique du Sud, l'Argentine, l'Angleterre. Pas beaucoup en fait. Et au contraire, ça ne m'embêtait pas tant que ça de jouer plus tôt que d'habitude, c'était également l'occasion de profiter de la famille pendant la soirée. En fait, l'après-midi, la soirée… tout me va tant que je joue !

Certains te voient en star de beach-soccer après ta carrière de footballeur. Qu'est-ce que ça t'inspire ?
(amusé) Pour le moment, il me reste encore - on va dire - 5 ou 6 ans de football. J'y penserai peut-être dans 4 ans, sinon je vais déjà me croire vieux.

On a lu il y a quelque temps dans La gazzetta dello sport que tu t'étais converti au catholicisme. Est-ce que tu confirmes ?
Oui. Je confirme, oui. Ca fait... plus d'un an maintenant je crois. Je l'avais aussi dit dans une interview de France football. On n'en a pas entendu parler ailleurs… Certains savent, d'autres pas.

Nous, on sait… Et toi, est-ce que tu savais que tu avais un sosie au club ?
(intrigué) Ah bon ?... Non !

Asamoah !
Ah ! Oui on m'avait déjà dit, mais bon... Physiquement oui... Mais quand on est petit comme ça, on nous confond souvent...

" Romario ! "

OM ou PSG ?
Avant... OM. Aujourd'hui... rien !

Drogba ou Henry ?
Je dirais Drogba, ils n'ont pas les mêmes qualités mais bon, Drogba.

Avec quel joueur rêverais-tu de jouer ?
Romario ! ou Zidane.

Quand tu étais petit, quel était ton joueur préféré ?
Romario ! et Maradona.

Le meilleur souvenir de ta carrière ?
La dernière saison à Lorient

Le plus mauvais ?
La saison dernière à Nice. On a passé notre temps à lutter, à lutter. Mais c'était une bonne expérience d'être dans cette situation et de trouver l'énergie pour s'en sortir. On en sort grandi et plus en confiance. Mais la saison a été dure...

Comment aimes-tu fêter tes buts ?
Fêter ? Je ne sais pas, ça vient comme ça. Des fois je fais des bisous à ma famille. C'est tout.

On pourrait avoir un petit signe sur ton prochain but en souvenir de cette interview ?
Si c'est pas trop compliqué et que j'y pense… Ok. Quoi comme signe ? [Nous nous sommes mis d'accord, Baky posera sa main paume retournée sur son front en dédicace aux forumistes et aux lecteurs de l'interview.]

Ton film préféré ?
Scarface

Tu sais cuisiner ?
Je sais oui, mais je ne le fais que quand j'ai le temps.

Ton plus gros défaut ?
Je suis nerveux peut-être. Mais plutôt dans le bon sens...

…Et sur le terrain ?
(hésitation)... Le jeu de tête ! Ou quand je suis dos au jeu.

Ta plus grande qualité ?
Je suis presque toujours souriant, je profite de la vie. Et dans le jeu c'est pareil… j'aime prendre du plaisir, j'aime donner. Et comme je dis toujours : la vie est belle. Il faut en profiter...

Ta plus grande peur ?
Perdre quelqu'un de ma famille, ma femme, un de mes enfants. Je ne sais pas si je pourrais supporter, surmonter...

La plus grosse bêtise que tu aies faite quand tu étais petit ?
Je suis toujours petit (sourire)... J'avais blessé un camarade avec une pierre. Je devais avoir 5 ou 6 ans.

Combien d'amis véritables ?
J'ai pas d'ami, au sens d'ami véritable... C'est ma femme...

Tu dois être souvent abordé dans la rue. Comment le vis-tu ?
Bien. Les gens sont gentils avec moi donc ça va, vous savez comment je suis. Ça se passe bien.

" Je n'arrive pas à manger après un match "

Tu es aussi beaucoup demandé par les médias...
Oui, et en ce moment, ça n'arrête pas avec le match qui arrive à Lorient. C'est un peu difficile avec les journalistes qui appellent à 14h, l'heure de la sieste, alors qu'ils savent bien que j'aime me reposer... Ça n'arrête pas. D'un côté, c'est bon signe, mais il faut essayer de trouver un juste milieu.

Qu'est-ce que tu fais après un match ?
Je rentre à la maison, je profite de la famille. Je n'arrive pas à manger après un match. Alors, je regarde la télé jusqu'à 1h ou 2h, pour faire redescendre la pression.

Et tu te vois à la télé ?
J'aime surtout regarder ce que j'ai raté. Et la semaine suivante je peux regarder les DVD des matchs.

Une question que tu aurais aimé qu'on te pose ?
Je ne sais pas, mais moi je voulais vous demander : "Quand est-ce qu'on fait un match avec tous les mecs du forum ?"


Merci à Baky pour ce point complet de situation, après un peu plus du quart du championnat.


L'équipe dehttp://bakykone.free.fr

Postez vos réactions et commentaires ici.